Les étapes du contrôle

1.

Etablissement d’un devis sur demande (formulaire en ligne /
05 57 46 00 74 / administratif@services-asar.fr)

2.

Validation de l’intervention

3.

Choix d’une date, d’un horaire et d’un lieu de contrôle adapté à vos impératifs

4.

Confirmation de votre rendez-vous 24h avant si nécessaire

5.

Réalisation du contrôle :

– identification du pulvérisateur (1er contrôle ou identifiant perdu)
– vérifications de l’ensemble des points de contrôles
– pose d’un autocollant de validité du contrôle pour 5 ans si positif
– remise du rapport contre règlement

Comment préparer le contrôle de son pulvérisateur ?

Pour présenter votre pulvérisateur au contrôle, vous devez veiller à respecter une série de recommandations :

– le pulvérisateur doit être parfaitement propre (intérieur et extérieur),

– le pulvérisateur doit être en état de marche,

– le pulvérisateur doit être équipé de la protection de cardan
,
– la cuve doit être pleine d’eau claire,
– le tracteur présenté doit être celui utilisé avec le pulvérisateur (dans le cas d’un DPAE avec capteur de vitesse sur le tracteur),
– les filtres et les buses doivent être propres.

Attention, pour la plupart de ces remarques, si elles ne sont pas respectées,  il est probable que le contrôle ne puisse pas avoir lieu.

Informations à fournir lors du contrôle

– Identification du propriétaire : pensez à vous munir de votre numéro SIRET si vous en avez un. Il vous sera obligatoirement demandé lors du contrôle.

- Pensez à apporter tous documents susceptibles de faciliter l’identification et l’enregistrement de vos caractéristiques (anciens rapport d’inspection par exemple).